Seconde opinion

Imaginez la situation: votre grand-mère vous a légué une incroyable bague sertie d’un gros diamant. Vous la garderiez jusqu’au jour où, ayant besoin d’argent, il deviendrait opportun de vendre le bijou. Sauf que vous ne savez ni le prix de la bague entière, ni du diamant. Il va sans dire que vous iriez voir un bijoutier pour en apprécier la valeur. Que feriez-vous après en avoir eu l’estimation? Seriez-vous 100% satisfait avec l’opinion du bijoutier? Que faire s’il y a une erreur d’appréciation sous-estimant le prix de l’objet? Et s’il avait un accord secret avec les prêteurs de la place? Et que faire encore s’il avait eu confusion entre votre bague avec celle de quelqu’un d’autre au point que cela vous fasse perdre une somme conséquente d’argent? N’est-il pas raisonnable de prendre la seconde opinion impartiale d’un autre bijoutier?

Il en va de même des diagnostics médicaux, à une différence de taille près – votre santé vaut bien plus qu’une bague sertie d’un diamant.

Les statistiques montrent qu’environ 20% des cas médicaux en Suisse n’ont pas de diagnostic correct, voire un diagnostic erroné. Que cela peut-il signifier pour une personne attentive à son futur cursus professionnel suite à une atteinte à sa santé et ne voulant pas perdre de temps avec des erreurs d’appréciation? Des inexactitudes peuvent conduire à de longs traitements inutiles, des retards thérapeutiques, voire à des couvertures d’assurance inappropriées. Les évaluations sous forme de secondes opinions sont focalisées sur une ou deux questions, permettant de répondre très rapidement de façon à vous préserver de telles complications.

Lorsque subsistent des doutes concernant votre diagnostic et ses conséquences ou lorsque votre médecin traitant ne peut tout simplement pas en donner un, ou admettons que vous ne supportiez pas le doute quant à un diagnostic vous ayant a été porté – il est alors temps de rencontrer une personne apte à apaiser vos craintes. Cet évaluateur intervient alors au moment où vous avez le plus besoin d’une seconde opinion.

Les secondes opinions et les expertises aident les patients ayant déjà eu un diagnostic dans la pratique courante à ne pas être victimes de facteurs humains:

  • opportunités de traiter une maladie différemment
  • coûts médicaux non nécessaires
  • traitements incorrects avec médicaments lourds
  • opérations chirurgicales ou chimiothérapies inutiles
  • retards de remission et complications
  • handicaps à long terme
  • impossibilités d’inclusions dans une couverture d’assurance

Combien de personnes pourraient-elles éviter ces problèmes en recourant à une seconde opinion dans le court délai nécessaire?

La seconde opinion est particulièrement vitale lorsque le médecin ayant posé le diagnostic initial n’a pas suffisamment d’expérience, de temps ou encore est engagé dans un commerce de traitements spéciaux dans la spécialité concernée, lorsqu’il n’est pas d’une grande aide, ou si tout simplement vous n’êtes pas sûr du caractère vraiment approprié pour vous du diagnostic et des conseils. Il est alors temps de considérer un second avis. C’est à vous que revient de décider l’importance qu’a votre santé!

Les experts de la clinique Corela fournissent des secondes opinions et des expertises dans les spécialités médicales suivantes:

Services

Chemin De-Normandie 14
1206 Genève, Suisse

Voir la carte
Téléphones
+41 22 703 49 50 (français)
+41 22 508 32 23 (anglais, russe)
Téléfax
+41 22 703 49 79
Request Appointment
Ce site web utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur notre site.